#2.5 ROCCO GALATI

AUSTÉRITÉ = CRÉATION MONÉTAIRE ILLÉGALE
—» LE VOL DE LA BANQUE DU CANADA
—» L’ARGENT CONTREFAITE EST LA CAUSE FONDAMENTALE
—» L’ARGENT EN CIRCULATION EST ILLÉGAL (PRÊTS BANCAIRES)
LE POUVOIR D’UNE CONSTITUTION
—» UNE CONSTITUTION N’A PAS LE POUVOIR D’ARRESTATION

L’esclave doit étudier le fondement de cette cause et les nombreuses victoire de cet avocat

– M. Galati réclame à chaque fois les textes de loi qui réfèrent au droit international à travers la constitution.

– L’esclave sous hypnose doit prendre conscience, une victoire légale, de M. Galatti, n’amène pas l’application de la jurisprudence par le premier ministre.

– Pourquoi…???…La direction de tous corps de police est infiltrée par la mafia Khazarian.

– Aucun directeur de police ne peut prendre l’initiative d’arrêter le premier ministre, car aucun officier de police est protégé par le droit international (salaire et position).

– Chaque corps de police est positionné à l’intérieur d’une structure pyramidale, sous le parlement, une structure de gestion de porte-feuille des multi nationals (corporations) de la mafia Khazarian à Bruxelle (LOBY).

– Tout corps de police est une corporation, une entreprise privée, une agence de sécurité privée, enregistrée dans le district de «columbus» à Washington (USA).

– Tout corps de police est dirigé par une structure pyramidale commerciale de la mafia Khazarian. L’argent de ses opérations vient d’une dette illégale. Le parlement, le gouvernement, est en faillite chronique, et il est constamment crédité par une monnaie contrefaite. Le parlement, l’argent de vos taxes et impôts, n’est pas la ressource financière des corps de police. Sa ressource financière est plutôt les Banques centrales privées de la «CITY OF LONDON», via la Banque mondiale, géré par le district de «Columbus» à Washington (USA), et dirigé par la «CITY OF LONDON» de l’Angleterre. La position de tous corps de police est sous le parlement et non au dessus.

– Le premier ministre possède une immunité parlementaire indirect. C’est-à-dire, personne ne peut le poursuivre, et l’arrêter, à cause de la position des corps de police au sein de cette structure pyramidale, et à cause de l’absence de l’enseignement des règles de procédure du droit international. Le policier est prisonnier d’une structure commerciale dirigé par l’intelligence des criminels de guerre.

– Résumons le modus operandi, le parlement finance tous corps de police à travers le crédit offert par les banques centrales privées. Les criminels de guerre, via leurs banques centrales privées, via la Banque mondiale, sont les dirigeants indirects de tous corps de police.

– La Cour suprême n’a aucune escouade militaire d’arrestation à son service. Dès lors, si la direction de la police est sous l’emprise de membres actifs de la mafia Khazarian, via la pyramide maçonnique, les officiers des corps de police ont le libre arbitre d’appliquer ses jugements ?

– Seule une escouade militaire d’arrestation, du droit international, peut arrêter les complices de criminels de guerre qui siège au parlement du Canada, ou du parlement du Québec, à l’intérieur de chaque corps de police, à la direction des médias, et à l’intérieur du Barreau.

– L’action de plaider, à chaque fois, pour le peuple, devant la cours suprême, sans présenter ces preuves, est une perte de temps (argent), et une inconscience flagrante de la criminologie internationale.

– Le constat où la démocratie n’a jamais existé sur la planète terre se présente au moment précis où la défense des droits fondamentaux d’un être humain ne peuvent pas être appliqués à travers la structure actuelle de la justice.

– C’est-à-dire, à cause de l’absence d’une structure légale constitutionnelle envers le droit international, soit l’absence flagrante de la présence d’une escouade militaire d’arrestation pour le droit international, un corps d’agents de la paix en dehors du système commercial :

«***L’aristocratie, l’oligarchie, possède tout le pouvoir (liberté) de prendre des décisions hors la loi, sans danger de représailles légales, à travers la protection de la représentation parlementaire des multinationales, la corruption des élus à travers les paradis fiscaux, où le peuple doit se défendre à chaque fois contre ces décisions, sans réel pouvoir légal.»

Cette structure légale aspire (vole) l’énergie vitale ($$$ et ressources) des esclaves du Québec.

– Seule la structure sacrée de la république démocratique peut lui offrir ce pouvoir.

– La constitution du Canada est basée sur le Droit international. Une constitution ne prend pas le contrôle du parlement, de la justice, des forces militaires, et des forces policières, ayant été infiltrée à 100% par la mafia Khazarian.

– Il faut être innocent, vouloir souffrir, aimer la déception, pour promouvoir une constitution, avec des Tribunaux commerciaux, des corps de police, une armée, sous l’emprise de criminels de guerre ?

– Vos droits fondamentaux sont déjà définis à travers le Code international de Justice. Et bien plus de droits. L’esclave qui promeut une constitution démontre publiquement être un mauvais leader.