#8…LE TRIBUNAL INTERNATIONAL DE JUSTICE

À améliorer…

Son intégrité est assurée par 24 juges interdépendants provenant de 24 pays distincts. Il s’agit d’un Grand Jury, un conseil de sages, représentant l’intelligence (équilibre) de la planète terre (humanité)

L’importance d’une escouade militaire d’arrestation, et d’une escouade militaire médico-légale, dans chaque État (province) de la planète terre, est présentement démontrée à la nation souveraine du Québec, et à la communauté internationale.

Le Tribunal international criminel de Justice du Québec est une branche secondaire du Tribunal international de Justice de La Haye.

La conscience, l’expertise du policier de la Sûreté du Québec “Rock Larochelle”, permet d’aider légalement le Tribunal international international de Justice de La Haye, un Tribunal sous l’emprise de la mafia Khazarian, une pyramide de sociétés secrètes, et ce Tribunal souffre d’un manque flagrant d’expertise en criminologie de terrain.

Le Tribunal international de Justice de La Haye gère le code international criminel établi par les traités internationaux ayant été résolues suite à la Deuxième Guerre mondiale :

Le Code international de Justice criminel doit être appliqué par une police internationale, une escouade militaire d’arrestation, pour pouvoir arrêter les banquiers internationaux privés, des criminels de guerre ayant volés les banques centrales des nations souveraines, vers l’établissement d’un système d’esclavage subtil responsable de l’austérité (troubles planétaires).

Ces banquiers ont financé Adolphe Hitler, une culture monétaire criminelle toujours en action, et utilisant ce Tribunal pour établir des monopoles commerciaux.

Le droit international criminel est supposé guider (diriger) le droit international commerciale. Soit tous les corps de police (loi commerciale) et toutes les armées (loi martiale). Ces entités commerciales sont censées être des entités au service du droit international criminel. Ces entités ne sont pas supposés répondre aux ordres des banquiers internationaux utilisant les ministres de chaque pays comme des marionnettes à leurs désirs cupides.

Dès lors, à l’aide d’une réelle République démocratique, celle présentement dévoilée par l’agent de la paix “Rock Larochelle”, la maison maire de La Haye transfert les corps de police, et les corps militaire, à l’intérieur de leur terre souveraine, soit à l’intérieur du droit international criminel. Le nouveau pouvoir du droit international criminel, de La Haye, transmet l’intégrité à chaque Tribunal international de Justice criminel au sein des états membres, à travers une escouade internationale militaire d’arrestation, une escouade d’enquête criminel à leur disposition, où elle assure l’intégrité des scientifiques des États corporatifs. Ces escouades sont financés entièrement par une monnaie non commerciale, non spéculative, dont les propriétaires est chaque citoyen de la planète terre.

Le transfère des corps de police, des armées, à l’intérieur du droit international criminel, permet à La Haye d’avoir une équipe de patrouilleur de terrain, une escouade d’enquêteurs, en tout temps, dont le savoir (opération) est géré par La Haye (humanité).

C’est-à-dire, chaque Tribunal international de Justice criminel, tous tribunaux de l’État, tous juges, possèdent une escouade militaire à son service, son escouade d’enquêteurs, et son escouade de scientifiques. Ces enquêteurs scientifiques ont leur laboratoire (bureau) à l’intérieur de la maison mère de leur État respectif. Chaque état est autonome, un pouvoir séparé et géré par ses propres citoyens, supervisé par La Haye, à travers la réalité où c’est la nation, soit l’assemblée constituante qui dirige ces entités du droit international criminel.

La mission de cette police internationale est de surveiller l’intégrité des tribunaux constitutionnels de chaque pays, la corruption interne des universités, et la corruption des structures du droit international criminel de l’assemblée constituante.

* Quoi faire lors d’une égalité entre les juges ? La décision finale revient au défendant et cette réalité est applicable à tous les tribunaux de grand jury.