#19…LA PROTECTION DE LA COMMUNICATION SACRÉE

—» LIGNES INFOS CRIME

À améliorer…

La ligne info crime, de la Sûreté du Québec par exemple, doit être transférée et gérée par un organisme externe surveillé par le Tribunal international de l’État.
Le processus de plainte est transférée à une escouade du tribunal international de la planète terre.

Cette escouade est une équipe d’enquête et d’analystes criminels. Cette équipe d’enquête est composé de 24 avocats juges criminaliste ayant comme allégeance le Tribunal international de la planète terre. Il s’agit d’un Grand Jury, d’un conseil de sage, siégeant au centre du parlement de la nation.

Les avocats juges criminalistes ont l’obligation hebdomadaire de transmettre toutes les plaintes au Tribunal international de l’État à l’intérieur d’un registre hebdomadaire. Ils ne peuvent pas cacher aucune plainte.

Cet équipe d’enquêteurs mandate les arrestations, ou les enquêtes à effectuer, auprès de la police internationale de la planète terre (conseil de JEDI). Aucune plainte ne peut être géré par la police nationale.

L’escouade internationale, le Grand Jury (conseil de sage), doit donner un compte rendu hebdomadaire au plaignant sur l’évolution de sa plainte.

Vous gaspillez beaucoup d’argent, des millions de dollars, dans des commissions d’enquête n’ayant aucun sens véritable. À elle seule, cette ligne téléphonique est censée faire le travail complet de chacune des commissions passées —» Du modus operandi à chaque pion du système mafieux créé par les Sociétés Secrètes.