#12…LE TRIBUNAL INTERNATIONAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE VOTRE ÉTAT

À améliorer…

Au Québec, il s’agit de la Cour du Québec, une chambre mandatée par le code international de justice criminel, par les Traité de paix, à l’application du droit international criminel (Traités de paix).

Un juge seul.

Ce juge est surveillé par l’escouade de la police internationale qui surveille l’intégrité des juges de premières instances.

Cette escouade policière est appuyée par 24 avocats. Ces avocats sont des maîtres du droit international criminel de justice et ils siègent à l’intérieur de tout bâtiment où se trouve les Tribunaux.

Cette équipe d’avocats, d’enquêteurs, analyse la plainte d’un citoyen face à un jugement à l’opposé de l’intelligence planétaire.

Le juge corrompu est immédiatement radié (identifié) par le droit international criminel.

Cette escouade assure l’intégrité d’un juge. Ils rendent rapports au Tribunal international de l’État, au Tribunal international du pays, jusqu’au Tribunal international de Justice, aussitôt qu’un jugement est à l’opposé de l’intelligence planétaire.