PAGE #2 ÉCONOMIES 101 — MODÈLE DÉMOCRATIQUE — COOPÉRATIVE

Une entreprise prospère à l’intérieur d’une structure où l’intelligence de l’équipe est mise de l’avant à travers l’autonomie individuelle.

Une dynamique énergétique est stimulée au centre de l’équipe, à travers une liberté structurée, où chaque individu possède la liberté de propulser son intelligence vers les degrés supérieurs. Les découvertes individuelles deviennent bénéfiques (stimulante) pour l’équipe.

C’est le centre énergétique qui détermine l’intelligence supérieure à adopter face aux découvertes de chaque membre de l’équipe. Habituellement, si le mouvement, soit l’intelligence de l’équipe est démocratique, les découvertes s’amalgament et l’évolution est très rapide.

Une entreprise n’ayant pas ce degré de conscience (intelligence), n’étant pas capable d’harmoniser (propulser) l’autonomie (l’intelligence), une entreprise victime du pouvoir d’un seul ou plusieurs leaders (obscurs), va stagner en développement. Des guerres de vérités (jugement) vont faire rage sur son centre énergétique. Elle va devoir tôt ou tard demander de l’aide externe.

Présentement, vos entreprises sont structurées à partir d’un modèle d’éducation pyramidale. Le savoir se trouvant au centre de vos entreprises, soit au centre de votre peuple, est limité à cause de la compétition.

Le savoir planétaire est présentement privatisé (fédéré), c’est-à-dire dicté au consommateur (citoyen), afin de protéger les buts (croyances) des maîtres de la pyramide. La privatisation de l’information se propage à travers les structures universitaires. La liberté d’expression n’est pas autorisé afin d’éviter de mettre en danger les intérêts corporatifs des multinationales à la tête des universités.

Le modèle démocratique est une structure de l’énergie libre (confédération) mené par l’Assemblée constituante de l’état (pays-province-municipalité). Le savoir arrive du citoyen, de la structure de l’Assemblée constituante, et il est dicté au porte parole de la nation siégeant au gouvernement. Ce centre énergétique, une force énergétique ayant forgé la vie dans l’univers (lumière), se trouve à l’intérieur de chaque individu.

Ce centre énergétique est protégé et propulsé par la structure démocratique du Tribunal international de Justice de votre état (province). Cette structure sacrée stimule (protège) l’intelligence universitaire vers les taux vibratoires supérieurs. Les structures légales des ensembles démocratiques, les enquêtes (justice) au centre de chacun des ensembles, permet à une nation de découvrir la sagesse illimitée de l’humanité :

Il est alors impossible pour un individu de regrouper ses esclaves psychologiques, vers ses buts cupides, afin de trouver sa raison d’être à partir des autres, en désirant modeler les autres à l’image de son corps mental (ego). On définit ce processus égocentrique établie par la peur d’être, sans devoir penser pour être, comme étant une dictature (esclavage) au détriment de l’intelligence (harmonie) de l’équipe (peuple).

Le modèle démocratique permet à un seul individu de trouver sa raison d’être, au moment où la vie lui demande de travailler sa vision en équipe, à travers un code d’éthique où la nation enseigne la communication non violente à travers les règles de sa constitution :

La parole de l’individu possède toute la valeur de l’univers au sein du modèle démocratique. Sa parole détient le pouvoir de trépasser celle du gestionnaire (administration). Sa parole stimule l’humilité, le respect, le pouvoir de l’amour (harmonie), etc. . L’individu n’est plus esclave, mais maître de sa destinée.

De plus, le modèle démocratique protège l’écosystème en limitant le désir cupide d’une expansion (compétition) pouvant mettre en danger les écosystèmes. Le modèle démocratique partage à part égal l’énergie disponible à exploiter envers le domaine d’expertise. L’intelligence forgée par l’harmonie limite d’une façon autonome son empreinte écologique.

Ainsi, une entreprise privée, prisonnier d’un mouvement pensif de compétition, va être incapable de suivre le développement technologique d’une coopérative nationale. Elle va s’autodétruire d’elle-même et être remplacée par le modèle coopératif. Le modèle coopératif aplatit la structure pyramidale. L’intelligence de l’unité se propage (harmonise) davantage car les dirigeants non plus le désir du pouvoir (compétition) à tout prix. L’évolution (révolution) de la conscience collective est alors très rapide.

Le modèle futur est la coopérative nationale modelé par une structure méritocratique. Son niveau de performance stimule une économie de passion et non une économie de destruction (performance) :

Ce niveau de succès est une révolution où l’intelligence illimitée arrête la spéculation. L’intelligence d’un système démocratique participatif (coopératif) développe le désir de redistribuer le surplus de sa richesse vers les membres de sa collectivité (famille).