PLAINTE FORMULÉE À LA COMMISSION PRINTEMPS ÉRABLE 2012

COMMISSION PRINTEMPS 2012

Voici la plus importante plainte ayant été formulée à cette commission. Sa valeur est inestimable. Elle suit le processus logique de l’évolution de l’humanité, vers la protection des écosystèmes, et vers la prise de conscience des crimes commis contre l’humanité par la Franc Maçonnerie.

MON BUT
Mon but est de travailler avec le gouvernement et la police afin de corriger cette faille dans notre système légal.

COMMISSION : NOTE IMPORTANTE
Cette commission est gérée par 3 commissionnaires. Cette plainte a été transmise à la seule avocate mandatée par cette commission.

SERGE MÉNARD
M. Ménard est le créateur de la loi de police.

POLICE — UN COURAGE À DÉVELOPPER
Omis le groupe des 100, au moins 100 policiers non assignées, veuillez prendre note qu’aucun policier n’a eu le courage de dénoncer ce que je vous transmets. J’espère que nous allons pouvoir servir de modèle.

LA SAGESSE
Le système légal (la sagesse) doit maitriser le côté obscur de l’humanité (peur = cupidité). La cupidité ne doit pas se servir du système légal pour atteindre ses buts cupides.

”La cupidité, l’entreprise privée, n’a pas le pouvoir (sagesse) de gérer notre sécurité publique”.

”Tu dois trouver le courage de créer une structure ayant le pouvoir de te surveiller”.

PROTECTION
Mon syndicat, ayant une valeur de milliards de dollars, protège mon salaire à travers le code de lois lui dictant son devoir. La commission printemps 2012 doit protéger mon intégrité. L’entente écrite, que j’ai avec la police, protège ma situation financière. Je définis ici mon incapacité à exécuter mon travail, à assurer la sécurité publique de la population, sans devoir sortir publiquement. Le gouvernement doit protéger ma situation financière qui est le reflet de la sécurité publique envers tous.

NOUVELLES
2014/05/25 : Il est étrange de constater que la commission essaie de cacher ma plainte. Je vous avertis. Je vais parler publiquement, peu importe ce qu’il arrive, et peu importe vos tactiques de guerre pouvant être appliquées sur ma personne. Et cela, même si je dois devenir un martyr. N

Tous les tribunaux internes au Canada, ou au Québec, sont un non lieu face à cette plainte. Aucun de ces tribunaux n’a le pouvoir et le droit de me juger. Seul le droit internationale, soit le tribunal international, peut le faire.

Toutes manipulations visant à me punir, dans ce système criminel, non constitutionnel, ce système légal mafieux, seront punies sévèrement par la communauté internationale.

CODE DE LA LOI DE POLICE
Avis aux lecteurs : Ce code de loi n’est pas le code policier de déontologie. C’est le code «La loi de police» qui s’applique lorsqu’un policier (officier) commet un acte criminel. C’est uniquement ce code de loi qui amène le congédiement d’un policier.