ANNEXE #8 LA MISSION DE LEUR SYSTÈME DE NOTATION CRIMINELLE

«Tout système d’éducation basé sur la compétition (notation) a été instauré par la mafia Khazarian (Franc Maçonnerie sioniste Illuminatis (30e degré et plus))»

De grands spécialistes (criminels) ont perfectionné l’hypnose de masse grâce à Adolph Hitler (psychiatrie).

DYNAMIQUE DE L’ÉDUCATION SUR LE MENTAL DE L’ESCLAVE SOUS HYPNOSE

Le corps humain s’auto hypnotise au moment où il doit se comparer pour trouver sa raison d’être. L’instinct de survie du corps physique protège (récupérer) son corps mental définissant l’idée qu’il s’invente de la vie et de lui-même.

La compétition active inconsciemment l’instinct de survie (peur). La peur utilise la pensée arrêtée de la pensée illimitée, le mouvement pensif, pour récupérer (forger) sa dépendance (croyance). La pensée arrêtée vous aveugle à la lumière du moment présent

L’art de puiser seul l’énergie (information), sans devoir se servir des autres pour être, est un enseignement (entrainement) ancestral que la Franc Maçonnerie vous cache volontairement. Votre innocence (ignorance) vous rend dépendant affectif de la pensée arrêtée (croyance/dépendance). Ce système criminel vous empêche d’être autonome et de savoir puiser seul l’énergie (amour/information) véritable.

MÉDITONS

Le système d’éducation, la Franc Maçonnerie, a forgé (conditionné) les êtres humains à avoir peur de la lumière, la lumière du moment présent, et à adorer le mouvement pensif (croyances/dépendances).

Les lois de l’univers sont structurées pour briser le karma (mouvement pensif). L’esclave sous hypnose a l’impression que la lumière du moment présent, soit sa réflexion, attaque indirectement son corps mental.

L’esclave sous hypnose est victime et prisonnier de la peur (mouvement pensif). La peur prend refuge dans son corps mental pour éviter d’être confronté par sa réflexion. Ou il désir manipuler (modeler) sa réflexion (harcèlement, intimidation, propos diffamatoire, etc.) à son image afin qu’elle arrête de déranger son corps mental.

Ainsi, les esclaves sont divisés, divisés dans une guerre de vérités (jugement), où l’information véritable ne se partage plus, et/où, cette réalité supérieure est jugée comme étant de la folie.

«Vous êtes facilement manipulables quand vous êtes divisés. C’est le but du système d’éducation : vous rendre dépendant affectif de fausses croyances (dépendances), afin de détourner votre regard de l’autodestruction (trouble sociaux) amenée par la criminalité.»