LE FLUOR—UNE ARME BIOLOGIQUE

Voir le chapitre sur la «mafia au sein du ministère de la Santé» pour consulter plus de preuves légales (scientifiques).

LE FLUORURE

Le cartel bancaire de la mafia Khazarian (sioniste Illuminais), une secte satanique, contrôle entièrement le savoir propagé dans le système scolaire. Le savoir est limité et contrôlé par les Universités depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. NOTE IMPORTANTE : Adolph Hitler a été arrêté, mais ses dirigeants, ses financiers, n’ont pas été arrêtés. Réveillez-vous de votre état d’hypnose !

HALOGÈNES…FLUOR, IODE, CHLORE, BROME…

Un halogène est une molécule de base, contenue dans le tableau périodique des éléments. ATTENTION. Ces molécules du tableau périodique sont toxiques (instables). Une seule de ces molécules est toxique (instable) pour la cellule. Les chimistes (physiciens) ont été hypnotisés par le système scolaire à croire à l’innocuité de ces substances.

L’esclave sous hypnose doit revenir à la lumière, ne pas se faire hypnotiser, et croire qu’une petite dose peut-être bénéfique pour sa santé. Il s’agit d’armes biologiques, des armes de guerre, diffusées par des esclaves (officiers) sous hypnose (dentistes, pharmaciens, directeurs d’épicerie, techniciens en eau potable).

UN DANGER EFFROYABLE

Le fluor est très dangereux pour la santé. Il s’agit de résidus de l’industrie chimique. La cupidité l’utilise pour détruire la glande pinéale et le réseau neurologique. Il abaisse ainsi le taux vibratoire des esclaves au stade animal.

Le fluor aliène l’esclave sous hypnose en calcifiant sa glande pinéale. Une glande responsable de l’équilibre des dualités magnétiques. Cette arme de guerre est très efficace. Elle empêche la prise de conscience (équilibre).

DÉCHET INDUSTRIEL

Le fluor utilisé n’est même pas la molécule du tableau périodique. C’est un déchet provenant de l’industrie chimique. Il est contaminé par des résidus d’arsenic, de plomb, de mercure, et même de nucléides radioactifs.

– La loi canadienne sur la protection de l’environnement le classe comme produit chimique «persistant», «bio cumulatif», et «toxique».

– Environnement Canada le classe comme produit «déchet dangereux» et Transport Canada le classe comme «marchandise dangereuse»…

Le fluor est plus toxique que le mercure et le plomb, et à peine moins que l’arsenic. Contre toute logique, on en déverse dans l’eau potable. Avaler du fluorure équivaut à avaler un produit chimique toxique. La moitié du fluor s’accumule dans les os, les dents et le cerveau, durant toute la vie.

ARME DE GUERRE

Le fluor s’attaque directement à la glande pinéale. Cette glande est le centre du système énergétique (nerveux) du corps humain.

Le fluor cause la calcification de la glande pinéale. La calcification limite la libre circulation de l’énergie (informations = amour). L’esclave devient moins sensible à la pensée illimitée et plus facilement manipulable par hypnose.

Des doses répétées, de petites quantités de fluor, suffisent  à réduire la volonté d’un individu de résister à la domination et, par narcose d’un certain secteur du cerveau, le rend, de ce fait, docile à la volonté de ceux qui souhaitent le contrôler.

Cette lobotomie chimique, est encore en vigueur dans certaines dictatures dont le Canada (Québec).

«La première expérience de l’eau potable fluorée sur Terre a été trouvée dans les camps de concentration et les prisons nazies de l’Allemagne du 3e Reich».

La Gestapo se préoccupait peu de l’effet, supposément bénéfique, du fluor sur les dents des enfants. Leur intérêt pour l’eau fluorée était de stériliser les humains, et de forcer les personnes, dans leurs camps de concentration, à la soumission par une médicalisation de masse.

Selon le chimiste, Charles E. Perkins, les visées des chimistes allemands étaient même beaucoup plus vastes. Le plan général était de contrôler les populations, dans n’importe quel secteur, par la médicalisation insidieuse de masse des réserves d’eau potable. Et dans ce plan, le fluorure de sodium a occupé une place de premier rang.

«Le tout est mentionné dans le compte-rendu du procès Nuremberg !»

Les effets de l’intoxication aux dérivés fluorés sur le mental sont :
«Indifférence, indifférence envers les êtres aimés, ***insouciance***, apathie, états dépressifs, cancer, confusion et pensée suicidaire».

Saviez-vous que le fluor est un des composants de base du Prozac et de nombreux antidépresseurs ?