PAGE #6 PSYCHIÂTRIE

MÉDICAMENTS —» ARMES BIOLOGIQUES — ATTENTION EXTRÊME

AUTO-ÉVALUATION

La pensée arrêtée, la pensée arrêtée de la pensée illimitée, est un blocage énergétique.

Un blocage énergétique est une fréquence précise pouvant être auto-évaluée :

«La perte de la perception de la lumière du moment présent, à travers nos sens corporels, c’est-à-dire l’espace-temps où nous sommes absent à la lumière du moment présent, identifie clairement l’ampleur de notre blocage énergétique (maladie).»

Selon moi, une seule pensée arrêtée, une pensée arrêtée de la pensée illimitée, est une maladie (blocage) psychologique (physique). Le constat suivant est alors évident :

«On souffre tous de maladie mentale, à des fréquences vibratoires diverses, à moins que vous soyez un Maître Ascensionné.»

GUÉRISON

La maladie psychologique, peu importe la fréquence, ne nécessite pas de médication. Elle nécessite une prise de conscience sur la dynamique énergétique de la vie.

Le seul travail à faire se trouve dans une prise de conscience du rôle de la peur dans ce processus psychologique, une peur responsable d’une émotion négative, une émotions négative qui créée l’angoisse (instinct de survie), et nécessitant l’utilisation de la pensée arrêtée (croyance/dépendance) pour calmer cette angoisse.

LES CAUSES

CAUSE #1

Sensibilité accrue au manque d’ions négatifs, une énergie vitale essentielle, dans les environnements fréquentés. Le degré d’intolérance à la présence d’ondes électromagnétiques est relative d’un individu à l’autre.

CAUSE #2

Calcification de la glande pinéale, le centre du système nerveux, par les armes biologiques.

CAUSE #3

Blocage, par des armes biologiques, des méridiens et nadis, les réseaux (fils électriques) transmetteurs d’énergies (informations).

CAUSE #4

Innocence à savoir puiser seul l’amour (énergie/information), procrastination face au travail à faire pour devenir autonome (sevré), le manque de connaissances, une aliénation scolaire, l’omission volontaire de la transmission de l’art menant à l’autonomie, une dépendance affective au mouvement pensif (croyances), l’incapacité à savoir puiser seul l’énergie (information = intuition = vision) nécessaire pour forger l’équilibre de l’action.

CAUSE #5

Désespoir de l’esclave sous hypnose, un statut de dominé (esclave) inconsciemment (non accepté), colère intérieure et sentiment d’impuissance, abandon de l’espoir, procrastination face au travail à faire pour devenir autonome, désert de pensées où l’esclave se perd dans une routine de consommation impulsive.