PAGE #81 CANCER : “ORGANISME GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉ (OGM)” VS. AGRICULTURE BIOLOGIQUE (MAGNÉTOCUTURE-ÉLECTROCULTURE)

La France : Monsanto est reconnu coupable d’empoisonnement à cause des substances chimiques introduites dans les fruits et légumes.

Les ondes électromagnétiques peuvent remplacer les pesticides…Sûr à 100%…À l’intérieur de ce vidéo ci-dessous, j’ai retrouvé un ingénieur Hollandais qui utilise les fréquences électro-magnétiques, adaptées à chaque plante, afin de renforcer leur système immunitaire. L’ingénieur agronome, Yannick Van Doorne, est la solution à tous nos problèmes. Il faut être stupide, innocent, naïf, pour utiliser des pesticides ou des organismes génétiquement modifiés. Non seulement vous empoisonnez la population, à travers les nappes phréatiques, ou à travers leur nourriture, mais vous détruisez également les écosystèmes. En plus, vous donnez (gaspillez) votre argent à des corporations, au niveau de l’essence-engrais-pesticide-OGM dont l’objectif est de faire toujours plus de profit. Ces corporations vous hypnotisent à croire à des faux besoins. Il est normal que ces informations soient cachés quand le parlement est financé à travers le Lobbying (paradis fiscaux = corruption des élus). Ces besoins imaginaires agricoles sont destructeurs de la santé publique :

Ce marché émergeant est non exploité, une abondance ($$$) est disponible pour tous, et l’investissement est assuré à tous points de vues. L’intelligence circulant au sein du monde agricole “commercial” est très peu évoluée. Elle est archaïque et très aliénante à cause de l’état d’hypnose mené par le système scolaire de la mafia Khazarian. Car les vraies informations (intelligences supérieures) liées aux nouvelles technologies, aux technologie de l’énergie libre, des technologies responsable de l’abondance (liberté), sont cachés à l’être humain (esclave). L’agriculteur est mis sous hypnose. On affirme que le but de LA CITY OF LONDON est d’empoisonner (aliéner) l’être humain par toutes les méthodes possible. Voir institut TAVISTOCK, à la CITY OF LONDON, ses programmes d’eugénisme, qui travaillent en ce sens.