PLAINTE EFFECTUÉE À L’UPAC

ROCK LAROCHELLE‬‬‬
POLICIER À LA SÛRETÉ DU QUÉBEC‬‬
EXPERT ANTI CORRUPTION POLICIÈRE ET GOUVERNEMENTALE‬‬
MATRICULE #11246‬‬

J’ai contacté L’UPAC ce matin, 2014/08/27, à 8:15. Plainte de DE HAUTE TRAHISON, ABUS DE POUVOIR, GANGSTÉRISME, CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ, ACTE DE TERRORISTE. J’attends des nouvelles. Ils sont sûrement très contents (soulagés). On va voir si cet organisme est corrompu par la mafia Khazarian.

NOTE IMPORTANTE : Va-t-on pouvoir observer des officiers intègres (courageux) pour une fois ? Ou verrons-nous des lâches, prisonniers et esclaves de la peur (obscurité), incapables d’être autonomes ?

APPEL À LA DIRECTION DES POURSUITES CRIMINELLES À LA SÛRETÉ DU QUÉBEC.

Appel effectué le 2014/08/28 à 8:20. J’ai demandé à parler directement à M. Gaétan Guimond. M. Guimond semblait occupé. M. Guimond est le directeur des poursuites criminels à la Sûreté du Québec. J’ai avisé la réceptionniste de la raison de mon appel. Mon désir qu’un officier vienne enregistrer cette plainte, que ma démarche évalue l’emprise de la Sûreté du Québec par la mafia Khazarian. Est-ce que le directeur des poursuites criminelles de la Sûreté du Québec, M. Gaétan Guimond, est un Franc Maçon, un membre actif de la mafia Khazarian, ayant été placé à cet endroit pour éviter l’enquête sur les crimes maçonniques, dont le massacre d’enfants lors de leur messe satanique ?

APPEL À LA DIRECTION DES POURSUITES CRIMINELLES À LA SÛRETÉ DU QUÉBEC (ET À L’UPAC).

Appels établis le 2014/08/29 à 9:15 à la Sûreté du Québec. J’ai discuté avec Mme Denise Tremblay. À 9:25, pour L’UPAC, où j’ai parlé avec M. Hugo Blanchard. J’ai avisé ces 2 personnes que leur organisation est en train de se faire évaluer, pour savoir si elle représente une entité criminelle de la mafia Khazarian, si leur directeur est un Franc Maçon, ou membre d’une société secrète, et où il protège les nombreux crimes à l’humanité sur le territoire du Québec. J’ai avisé cet homme d’aviser que le tout va sortir publiquement si personne de leur organisation ne vient prendre ma plainte. J’ai spécifié vouloir parler uniquement au directeur de ces deux entités.

ACTUALITÉ…2014/09/03 à13 :15.

Appel téléphonique effectué par Richard Despati de L’UPAC le 2014/09/03 à 13:15. Enregistrement verbal de la plainte de Gangstérisme, Haute Trahison, et abus de pouvoir. Voici les crimes et preuves mentionnées à M. Despati afin d’être sûr de la mise en oeuvre de l’enquête sur ma plainte :

– Armes biologiques (Fluorure et additifs alimentaires).

– L’utilisation de firmes d’analyses chimiques pour la falsification de la vérité.

Information transmise également au Sgt. Bouchot de la Sûreté du Québec, le 2014/09/22 à 10:30, ayant été mandaté par l’UPAC pour prendre les appels. J’ai avisé Mr. Bouchot sur ces faits :

– Il y a un minimum de 100 policiers non assignés, dont l’inspecteur commandant Raymond Neveu, pour avoir dénoncé la faille du système capitaliste. C’est-à-dire la présence des normes professionnelles (police des polices) au sein même du Quartier Général de la Sûreté du Québec. L’absence d’une organisme externe pour surveiller l’intégrité des officiers de police. La réalité où les officiers de police sont juges et partis de leur propre cause et où ils complotent avec la direction des normes professionnel pour taire les dossiers à l’interne :

– L’emprise totale du barreau du Québec par la mafia Khazarian.

– Un gouvernement non constitutionnel qui ne respecte pas la sagesse suprême du droit énuméré à la page #84 du chapitre «Le parlement —» Une arme de guerre». Le témoin Jacques Antoine Normandin est mentionné comme témoin expert.

– La corruption du ministère de la Santé. J’ai mentionné comment il est facile de déterminer les causes du cancer et comment réussir à le guérir facilement. Je lui ai spécifié avoir des dizaines de témoins experts et des milliers de témoins. J’ai également été très clair sur le savoir de ce génocide par la direction de la Franc Maçonnerie :

– Le sacrifice d’enfants par les hauts degrés maçonniques, c’est-à-dire le 30e degré et plus, lors de messes sataniques.

– La présence de membre actif de la mafia Khazarian, de la Franc maçonnerie, à la direction de chaque ministère. La moitié du personnel est Franc Maçon. 100% de Francs Maçons dans les postes de direction.

M. Depati m’a dit qu’il va transmettre l’information à la direction. Spécification : j’ai avisé clairement Mr. Depati de l’analyse que nous sommes en train de faire sur la présence de membre actif de la mafia Khazarian à la direction de l’UPAC.

J’ai mentionné que les autres actes criminels, soit toutes les preuves, se trouvent dans mon dossier d’enquête, un dossier se trouvant sur «www.rocklarochelle.org».

– L’utilisation de la psychiatrie pour accomplir leurs buts cupides. La présence de firmes internationales d’avocats pour démanteler cette science n’ayant aucune valeur juridique. La présence de nombreux experts à travers le monde, y compris les policiers non assignés, prouvant que la psychiatrie est utilisée comme une arme de guerre envers les justiciers.

– L’escroquerie : la présence des technologies de l’énergie libre pouvant remplacer les technologies à base de pétrole. Information transmise également au Sgt. Bouthot de la Sûreté du Québec, le 2014/09/22 à 10:30, ayant été mandaté par l’UPAC pour prendre les appels.

ACTUALITÉ…2014/09/24 à 11:15.

Appel à l’UPAC : Le sgt. Potracale de la Sûreté du Québec est responsable de l’intégrité de l’UPAC.

– Je mentionne la présence d’un informateur (un policier) prouvant la présence de ministres ayant des comptes bancaires à l’intérieur de paradis fiscaux. Les détails de l’enquête sont transmis.

– Mention de la présence de sociétés secrètes, la Franc Maçonnerie et les chevaliers de colons, à l’hôtel de ville de Restigouche (+ Gaspé). La preuve sur la falsification de rapport d’expertise (scientifique) afin de pouvoir forer au-delà de 2 kilomètres. La firme scientifique de Gaspé est mentionnée comme étant le principal suspect de l’empoisonnement futur de vos enfants (maladie et meurtre à venir). Le partage de la preuve de l’inexistence de distance sécuritaire par l’impossibilité de purifier les eaux chimiques (radioactives) utilisées lors de la fracturation. Des eaux déversées dans le bassin versant et au bout de l’usine de purification d’eau. Une criminalité contaminant toute la chaîne alimentaire, empoisonnant l’esclave, et détruisant les écosystèmes. Les détails de l’enquête (preuves) sont spécifiés.

– Mention de la lettre de félicitations de M. Lafrenière (directeur de l’UPAC) à M. Normandin (expert légal) sur son enquête une enquête où il prouve la non-constitutionnalité de tous les Tribunaux québécois. Voir page #84 de la section «Le parlement —» une arme de guerre»

– L’escroquerie du gouvernement à hypnotiser les esclaves à croire dans une démocratie inexistante afin de réussir à lui soutirer de l’argent. La Sûreté du Québec est une police privée d’une corporation «Québec Inc.. L’UPAC est une corporation enregistré à Washington. La mafia Khazarian dirige indirectement l’UPAC. L’UPAC n’est pas distinct de cette criminalité interne où des pions membres actifs de la mafia Khazarian finance ses actions, et cette mafia détermine indirectement à ses officiers son pouvoir légal.

Je demande à M. Lafrenière de me contacter directement, afin que je puisse leur apporter mon aide à devenir indépendants. Veuillez prendre note de mes paroles :

«La présence de crimes humanitaires, de crime de guerre, sur le territoire québécois, est punissable de pendaison par les jurisprudences (Nuremberg). M. Despati ne peut prendre cette responsabilité (pendaison) et protéger la mafia Khazarian (MK) en bâclant son enquête. Cette responsabilité (pendaison) probante, de vouloir protéger la base de la mafia Khazarian, la Franc Maçonnerie, doit revenir à son directeur»

Je questionne l’intelligence (expertise) de l’UPAC à savoir bien gérer ces informations cruciales pour la sécurité publique de la nation québécoise. Je spécifie que je suis un expert ayant les connaissances pouvant leur venir en aide. Ces éléments de preuves nous conduisent à la Cour suprême du Canada et devant le Tribunal international de Justice.

ACTUALITÉ…2014/12/19 à 9:30.

Appel à l’UPAC. Contact avec l’agent Alain Fleurant. Je lui transmets l’information de Raymond Neveu :

– Richard Despati est suspect de protéger la mafia Khazarian, la Franc Maçonnerie, de faire tomber les enquêtes. Je lui transmets toutes les informations se trouvant ci-dessus. Je lui spécifie qu’il est anormal qu’on ne me rappelle pas. Il me dit qu’il ne retourne jamais les appels des 1,600 plaignants ayant téléphoné à l’UPAC en 2014. Je lui spécifie le manque de professionnalisme flagrant par le fait d’oser placer ces témoins sous silence.

ACTUALITÉ…2014/12/19 à 11:15.

Appel à l’UPAC. Contact avec l’agent Patrick Laplante (matricule #10437).

– Je lui parle de Guy Nadeau, un comptable, un prête nom, ayant servi à enregistré Québec Inc au registre des entreprises du Québec, et de son enregistrement dans le district de «Colombus» à Washington (USA). Toutes les entités du Québec sont enregistrés à Washington, par des criminels de guerre. Cet enregistrement est lié à la «City of London» où des terroristes (banquiers) ont extirpé le pouvoir de la Reine d’Angleterre. L’administration de l’usure bancaire de LA CITY OF LONDON, des banquiers ayant utilisé les armées de l’OTAN pour voler toutes les banques centrales, dont la banque du Canada, se trouve à BAAL, en suisse, à travers la Banque mondiale. La Banque mondiale est le siège de l’usure bancaire, de la contrefaçon, où ce constat définit la monnaie canadienne comme illégale, et la cause primaire à l’austérité (esclavage moderne). Veuillez prendre note : «J’ai répété à Mr. Laplante toutes les informations se trouvant ci-dessus et ayant été mentionné aux autres policiers.

– Je lui spécifie de faire attention à M. Despati. Je lui spécifie qu’il ne retourne pas mes appels, malgré le fait que mon informateur prouve la présence de compagnies à numéro (paradis fiscaux), dans des banques étrangères, appartenant à vos ministres.

M. Laplante m’avise être nouveau à l’UPAC. Je lui spécifie de prendre note de ce qui se passe à l’UPAC, pour qu’on puisse se servir de son témoignage afin de prouver la présence de membres actifs de la mafia Khazarian (la Franc Maçonnerie) à l’UPAC, et l’importance de surveiller les actions de M.Despati.

ACTUALITÉ…2017/07/13 à 08:14.

Le constat où la Sûreté du Québec est une entité criminelle, une mafia policière, complètement sous le contrôle de la mafia Khazarian, est une réalité inévitable. Aucun appel téléphonique à ce jour (2017/07/13 à 08:14). Aucun ! Encore à ce jour, les policiers non assignés doivent toujours se battre contre la haute sphère des officiers de la Sûreté du Québec, du syndicat des officiers de la Sûreté du Québec, et certains contre l’Association des policiers provinciaux du Québec, pour défendre leur intégrité, afin de pouvoir être entendu devant le droit international criminel.

– Prenons l’exemple de l’inspecteur commandant Raymond Neveu de la Sûreté du Québec : un inspecteur ayant dénoncé une contrebande d’armes à feu gérée par la Sûreté du Québec, district Côte Nord, et qui doit toujours se battre pour pouvoir se défendre contre son congédiement illégal. Un congédiement causé uniquement par son courage à avoir dénoncé cette contrebande d’arme à feu. Les officiers de la Sûreté du Québec ne sont pas protégés par leur syndicat. Ces officiers n’ont aucune protection légale. Le syndicat des officiers de la Sûreté du Québec est une entité mafieuse dirigé par des membres actifs de la mafia Khazarian. Ce syndicat n’assure aucune protection à ses membres et il exécute des actes criminels très graves sur ses officiers dénonciateurs.

– Prenons pour exemple le sergent Guy Simard, ayant dénoncé un bar clandestin dans un poste de la Sûreté du Québec. M. Simard a été en arbitrage pour avoir le droit de retourner au travail jusqu’à ses 30 ans de fonction, afin d’avoir accès à sa pleine pension. M. Simard va avoir été non assigné, payé à ne rien faire, pendant plus de 10 ans. Une punition pour avoir oser démontrer le courage du policier intègre.

On prend conscience de la présence d’officiers criminels, victime de leur orgueil (cupidité), qui démontrent un complot entre eux, afin d’éviter la justice (loi de police). La Sûreté du Québec est une organisation criminelle qui enseigne une loi du silence afin d’éviter d’avoir des policiers trop honnêtes (courageux) au sein de la Sûreté du Québec :

– Prenons pour exemple le patrouilleur Mickel Golzarian. Un policier exemplaire ayant eu des rapports d’évaluation parfaite lors de sa période de probation. Un policier dont le travail a été plus que parfait. Ce policier d’origine québécoise, dont la famille a immigré au Québec, un territoire supposément être un lieu de refuge, a été victime de racisme interne. Ce racisme a été exécuté, contre lui, par ses confrères et consoeurs de travail. Ces actions raciales internes, de l’intimidation et du harcèlement criminel, ont toutes été appuyées par les officiers de la Sûreté du Québec impliqués dans ce dossier. Ces officiers ont eu l’audace de congédier illégalement M. Golzarian. Un congédiement illégal, d’une brutalité raciale inégalée, sans qu’il puisse établir une défense pleine et entière. L’association des policiers provinciaux du Québec refuse toujours de défendre M. Golzarian. Et cela, malgré sa victoire, contre ce syndicat, en Cour Supérieure. Ce syndicat a même fait appel de cette décision, afin d’éviter de donner du pouvoir monétaire aux policiers qui dénoncent les abus de pouvoir des officiers de police de la Sûreté du Québec. M. Golzarian doit toujours se battre, mis à la rue par la Sûreté du Québec, sans salaire depuis son congédiement, afin de pouvoir faire reconnaître ses droits humains.

NOTE IMPORTANTE

La structure interne de la Sûreté du Québec encourage l’omerta policière, elle forge non seulement une mafia policière, mais elle est une arme de guerre qui se plie aux désirs de la mafia Khazarian (Corporations des Banque centrale privée (City of London)). La base policière est sous hypnose et elle ne démontre aucune conscience de cette réalité. Cette arme de guerre assure la mise en place d’une dictature (monopole) de la mafia Khazarian, une pyramide de sociétés secrètes, des criminels de guerre, des officiers de police complice agissant contre et envers le peuple. La complicité à une guerre commis par ce groupe de terrorismes finançant la guerre sur terre, une structure criminelle nationale (et international), est une structure (complot) ayant le pouvoir de faire la guerre à d’autres peuples de la planète terre. La preuve est si évidente qu’il est impossible d’oser affirmer le contraire.