L’ORIGINE DU SYSTÈME D’ÉDUCATION‬‬‬‬

Le système d’éducation a été mise en place par LA CITY OF LONDON, Via les études scientifiques de «L’INSTITUT TAVISTOCK», via toutes les services de renseignement criminel infiltré par la mafia Khazarian (KGB, CIA, GRC, MOSSAD, Etc.). C’est suite à la deuxième guerre mondiale que les officiers d’Adolphe Hitler, soit les plus grands scientifiques, ont été sortie de prison à travers l’opération «Peperclip». Ces scientifiques ont été déplacés dans toutes les universités des Nations Unis, au centre du ministère de l’éducation, pour reproduire leurs travails scientifiques étudiés au centre de «L’INSTITUT TAVISTOCK». L’expérience sur le peuple juif, d’Allemagne et de Russie, a été un terrain d’essaie pour une application internationale.

L’esclave est sous hypnose depuis sa naissance. Il est sous hypnose depuis le moment précis où cette intelligence de guerre a pris possession de toutes les Universités à travers la privatisation de l’information.

De plus, l’esclave sous hypnose est conditionné, par un système de notation scolaire, à créer la guerre (jugement) à sa réflexion, à se servir de sa réflexion pour être, à travers la compétition, afin d’acquérir ses dépendances (croyances). Ce système a été crée par ces criminels, des criminels de guerre, pour nous diviser, et pour sélectionner les pires d’entre nous. C’est l’art de diviser pour mieux régner.

NOTE IMPORTANTE : Le système de notation (compétition) mène à notre autodestruction. À cause de la réalité où nous sommes sur une planète ronde, une sphère, où les ressources sont limitées à sa structure. Les ressources naturelles exploitables sont limitées à la démographie. La planète a une capacité énergétique maximale à subvenir à nos besoins vitaux. L’absence d’une politique de naissance, face au système d’exploitation capitaliste, ou même à l’intérieur du meilleur modèle, met notre sécurité publique en danger.

Dès lors, la compétition, annexée à la démographie, établit une limite évidente. La limite à la compétition, à vouloir être meilleur que son prochain, est définie par l’autodestruction de l’humanité.

L’autodestruction est omniprésente, on perçoit la destruction de tous les écosystèmes, et l’état d’hypnose empêche la prise de conscience.