Préambule aux chapitres

À l’image de chaque ministères du Québec (ou du Canada), la mafia Khazarian (les multinationales (Francs Maçons)) empêchent l’employé de l’état de se rendre devant un vrai juge de la cours du Québec (ou Canada), et où ils emprisonnent chaque citoyen dans des tribunaux commerciaux jugés illégales par les Nation Unis…NOTE IMPORTANTE…De simples avocats, ou de simples officiers (citoyens), s’amusent à jouer illégalement au rôle du juge de paix.

Il est impossible pour un citoyen d’établir une défense plein et entière à l’intérieur de ces tribunaux, et ceci, pour assurer les monopoles commerciaux de multinationales qui détruisent les structures publiques.

Par exemple, le policier de la Sûreté du Québec possède d’innombrable témoignages de médecins, ou de génies, ayant créée des technologies ou des thérapies alternatives qui guérissent des maladies incurables, et où les corporations pharmaceutiques empêchent volontairement la guérison (eugénisme et génocide) de ces maladies pour réussir à vendre plus de médicaments. Ces docteurs perdent leur licence de pratiquer, ou se font amender financièrement, à l’intérieur de ces tribunaux illégaux, où ces multinationales exercent une forme d’intimidation (harcèlement criminel) sur des médecins qui guérissent des maladies incurables. On hypnotise le citoyen (médecin) à travers la peur, la peur du jugement ou la peur de représailles, où ces criminels de guerre formate mentalement la population à être des esclaves de leur commerce illégal.

Si vous étudiez le traités de paix du mois de mars 1976, la fondation (sagesse) suprême du droit, une sagesse non enseignée au sein des universités, une sagesse sur laquelle s’appuie tous les autres traités de paix des NATIONS UNIS, vous allez pouvoir enquêter sur les règles de droit qui répriment l’officier de l’état. Des règlements où les Nations Unis démontrent les crimes commerciaux commis par les états (pays, province, ville, corporation) qui définissent des crimes de guerre. Ces règles expriment les crimes de guerre, où entre autre, on retrouve le règlement où l’état doit assurer une défense plein et entière à son citoyen (consommateur), ou la règles assurant la libre circulation du commerce (savoir ou technologie) afin d’éviter l’esclavage :

«La sagesse du droit n’est pas enseignée au sein des universités internationales, à cause de membre actif de la mafia Khazarian ayant infiltré le Barreau (Ordre légal du Québec ou Canada), et même, on prouve leur emprise sur la direction de chaque université des Nations Unis, pour assurer des monopole commerciaux, et pour empêcher le citoyen de savoir se défendre. Il est important de noter que L’ALIÉNATION SCOLAIRE est un crime de guerre (crime commercial) inscrit dans tous les traités de paix. Une Université, ou le Barreau (Québec ou Canada), sont des corporations, des sous états de l’état principal…Nul n’est censé ignoré la loi, mais alors, l’abus de pouvoir, la haute trahison, et même le gangstérisme est définit clairement au sein du code criminel du Canada.»

Bref, oui, plusieurs officiers de la Sûreté du Québec sont surement des membres actifs de la mafia Khazarian (Franc Maçonnerie). Pourquoi ? Ils protègent des actes criminels (haute trahison, abus de pouvoir, gangstérisme, etc.), des crimes de guerre, à travers la protection de ces tribunaux de la mafia Khazarian (Franc maçonnerie). Oui, ils se démontrent complice de crimes commerciaux (monopoles commerciaux) exprimant des crimes de guerre.

Exemple de tribunaux commerciaux illégaux :
– Le tribunal du Collège des Médecins
(Ministère de la Santé)
– Le tribunal de la Direction des Normes professionnelles
(S.Q. = Ministère de la Sécurité Publique)
– Le tribunal de la CSST
(Ministère des Finances (Entreprises Privées))
– Etc.

Rock Larochelle.
Policier du droit international criminel
Télépathe (remote viewer)
Matricule #11246
Policier non assigné à la Sûreté du Québec.