LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE

—» UNE SOLUTION À LA CORRUPTION

QU’EST-CE UNE RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE ?


#1- LA GÉOMÉTRIE SACRÉE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE

LA FLEUR DE VIE

La République démocratique internationale proposée pour le Tribunal international de La Haye, par l’agent de la paix Rock Larochelle, un policier à la Sûreté du Québec, est une structure légale, hors commerciale, représentée par des ensembles juridiques, où l’intégrité de chaque ensemble est protégé par un Grand Jury de 24 Juges (docteurs juridiques ou citoyens).

Ces juges représentent un conseil de sages. Le nombre de sages, annexé à une position précise des ensembles, définit une intelligence architecturale où il est impossible de corrompre un ensemble.

Cette structure a été créée précisément pour transmettre le pouvoir d’arrestation aux policiers sur les premiers ministres de chaque pays. Cette intelligence architecturale protège également le salaire (sécurité publique) du policier face à une dénonciation. Ce pouvoir d’arrestation est également transmis à chaque être humain (citoyen).

Ces ensembles protègent le code international de Justice criminel (traités de paix et constitutions). Des cercles s’imbriquent les uns dans les autres, afin d’interagir ensemble vers une mission commune, un but universel à la planète terre : «Une Justice pour tous ».

Cette création architecturale est une structure sacrée dénommée : « La Fleur de vie ». Elle est une forme géométrique universelle à la planète. Son savoir se trouve dans tous les livres ancestraux de l’humanité. L’origine de la sagesse (trésor) de l’humanité, de la fleur de vie, se trouve au-delà du déluge universel (-10900BC).

Son pouvoir énergétique est présentement appliqué pour le domaine de la justice (équilibre). L’énergie cinétique de cette structure sacrée possède le pouvoir énergétique de puiser l’intelligence illimitée nécessaire pour être capable d’identifier l’équilibre au centre d’une dualité magnétique. Ce point d’équilibre peut provenir d’un simple citoyen, d’un assemblée constituante (conseil de sages) d’une municipalité, de l’intelligence de la structure universitaire internationale, ou il peut être transmis aux étudiants par la structure des forces de l’ordre.

Il s’agit d’une structure énergétique autonome qui projette l’intelligence illimitée à l’intérieur de chaque ministère.

Ce vidéo définit l’énergie cinétique structurale de l’harmonie des ensembles.

Ces ensembles retournent au centre énergétique de l’individu, à son coeur, afin de lui transmettre le pouvoir énergétique de cette justice (équilibre). Un centre énergétique, une intelligence illimitée, propulsés par le système scolaire, et par leurs médias d’information. Bonne lecture !


#2- L’ASSEMBLÉE CONSTITUANTE DE CITOYENS DE VOTRE ÉTAT (PROVINCE).

Le processus démocratique citoyen, de l’assemblée constituante, est une démarche sans faille où aucun individu, ou aucun groupe d’individus, ne peuvent réussir à prendre possession du parlement.

Dès lors, l’autonomie énergétique, ou l’assurance d’intégrité, peut seulement être transmis à une nation quand elle a accès à tout le savoir universelle (planétaire). Cette sagesse universelle se trouve souvent à l’intérieur de livres cachés par la corruption dans le but de nous asservir à leur buts cupides. Des livres ayant un pouvoir libérateur. Ce savoir est parmi nos ancêtres, au sein de sociétés secrètes, ou à l’intérieur de découvertes modernes. Ce savoir ne se trouve pas au sein des universités internationales.

Seule une structure ayant le pouvoir légal de maîtriser paisiblement le mouvement de l’égo (corps mental), pour réussir à lui présenter les informations vibrant sur une trame supérieure à sa présence, peut présenter le chemin à suivre, un chemin dicté par la conscience universelle. Cette force peut être transmis par le système d’éducation, par les forces de l’ordre, par le simple citoyen, mais aussi, par un structure démocratique municipale nommée «Le conseil de sages».

La structure démocratique sacrée, une forme révolutionnaire d’une république, une nouvelle structure du droit international, permet de maîtriser l’égo (corps mental), la cupidité d’un individu ou d’un groupe des personnes, ayant réussit à infiltrer les structures constituantes démocratiques (les structures du droit international criminel), avec le désir de privatiser (mise en état d’esclavage) une collectivité (nation), afin de réussir à imposer sa croyance destructrice. Autrement dit, la république prévient la privatisation du système scolaire, la privatisation de l’information (médias), la privatisation du système de santé, la privatisation du Code international de Justice criminel, la privatisation de tous codes de loi, la privatisation d’un nouvel ordre mondial.

L’assemblée constituante de citoyen, le droit international criminel, s’assure de la mise en place d’un nouvel ordre mondial basé sur la paix, le respect des droits fondamentaux, une société de coopération, des services publiques, une banque centrale nationale de coopération, une monnaie nationale (fédérale-provinciale-municipale), une monnaie locale pour stimuler l’autonomie (souveraineté), vers l’atteinte d’un nouveau pouvoir légal. Ce pouvoir légal possède la force d’intervention passive, une prévention paisible sans répression, pour guérir la corruption, assurer la sécurité publique, et l’instauration de la paix sur terre.

À travers un système d’éducation sans faille protégeant l’honnêteté des enseignants, leur liberté d’expression (recherche), où l’intégrité des scientifiques est assurée, cette structure sacrée permet la mise en place d’experts neutres dès le début d’une cause en justice. À l’aide de l’intelligence (équilibre) circulant au centre de la république, il va être facile pour les structures de la république d’identifier les experts corrompus par la mafia Khazarian, dès le début de tous processus démocratiques.

Nous devons tous joindre l’Assemblée constituante de notre État (pays-province-ou municipalité) respectif. Voici les coordonnés internet de l’Assemblée constituante citoyenne du Québec :

Accéder au lien

L’assemblée constituante est un mouvement citoyen international forgeant la paix sur terre. Uniquement si elle prend conscience qu’elle doit forger elle-même le pouvoir légitime. Le pouvoir légitime d’une nation  peut uniquement rentrer en action à travers la construction de leur propre Tribunal international de Justice criminel. Le code de loi international criminel, tous ses traités de paix, répriment la privatisation du commerce en protégeant nos droits fondamentaux. On ne désigne pas le droit international commercial mais le droit international criminel. Il s’agit de deux codes différent dont le premier n’est présentement pas enseigné dans les universités internationales, malgré son existence, car il permet de réprimer (stimuler) le droit international commercial. Les structures du Tribunal international de Justice criminel du Québec, un Tribunal remplaçant tous les tribunaux, la Cours supérieur du Québec par exemple, ou la Cours suprême du Canada, doit avoir une escouade militaire d’arrestation au service des juges pour arrêter les officiers de police corrompu ou les Généraux de l’armé membre de la mafia Khazarian.

L’armée de votre pays, tous corps de police, le Tribunal international criminel de votre État, doit allégeance à l’Assemblée constituante de citoyens. L’utilisation de la police, ou de l’armée, doit être autorisé par l’assemblée constituante de citoyens, ce choix doit être entériné par leur Tribunal international de Justice criminel, via le conseil suprême des sages de la planète terre (conseil galactique).


#3- LES UNIVERSITÉS — LE TRIBUNAL DU SAVOIR.

Les universités sont au point le plus central des ensembles.

«C’est la sagesse (droit fondamental) qui doit nous diriger et non la cupidité.»

Les universités ne doivent plus être financées par des sociétés secrètes, via les membres de la mafia Khazarian (MK) siégeant à LA CITY OF LONDON (Angleterre), via leurs corporations, via leurs banques centrales privées, afin que l’on puisse propager l’intelligence illimitée dans les écoles.

Ce premier cercle est la mise en place d’un tribunal du savoir à l’intérieur de chaque université, afin de pouvoir propulser la sagesse ancestrale de votre peuple, l’intelligence internationale universitaire, et d’harmoniser cette intelligence illimitée à la planète.

Ce tribunal est composé de 24 juges citoyens. Le chiffre «24» n’est pas nécessaire lors du modèle de transition. Vous devez cherchez à forger les chiffres «3», «6», «7», «8», «12» pour arriver à cette fin (voir #20). Ces juges sont rémunérés avec un salaire minimum de 250 000$ par année. Un juge peut être rémunéré davantage s’il correspond au statut méritocratique de la constitution «Le pouvoir au peuple».

Ces juges sont des enseignants ayant une maîtrise universitaire. Il y a un conseil de sages pour chaque doctrine universitaire. C’est-à-dire, on trouve 24 juges, un conseil de sages, un Grand Jury, qui siègent à l’intérieur de chaque Université, pour chaque métier. Ces docteurs sont choisis par un tirage au sort. Les enseignants et les élèves, quand à eux, sont les électeurs.

Ces juges ont comme mandat de sévir sur un enseignant limitant l’intelligence internationale en propulsant son égo (corps mental) avant les intérêts de la communauté internationale. Le pouvoir de l’égo, et de la cupidité individuelle, sont réprimés par cette intelligence structurale. L’étudiant a le pouvoir de porter plainte contre un professeur à ce tribunal. Les règles de procédure, les paramètre de répression, sont établie par l’assemblée constituante de citoyens. Cet étudiant peut faire appel d’un jugement établis par ce tribunal, au tribunal supérieur des universités de l’état, jusqu’au niveau international, s’il y a apparence de conspiration entre les juges.


#4- LE TRIBUNAL SUPÉRIEUR DES UNIVERSITÉS DE L’ÉTAT (PROVINCE).

Ce tribunal est composé de 24 juges citoyens. Le chiffre «24» n’est pas nécessaire lors du modèle de transition. Vous devez cherchez à forger les chiffres «3», «6», «7», «8», «12» pour arriver à cette fin (voir #20). Ces juges sont rémunérés avec un salaire minimum de 500 000$ par année. Un juge peut être rémunéré davantage s’il correspond au statut méritocratique de la constitution «Le pouvoir au peuple».

Il s’agit d’un conseil de sages, d’un Grand Jury, qui siège au parlement de la nation. Il y a un conseil de sages, un grand jury, pour chaque ministère, afin de présenter la ligne directrice à prendre pour l’assemblée constituante. Ses membres sont des «Docteurs» tirés au sort par les enseignants de chaque université. Ce tribunal partage, à chaque université, l’intelligence illimitée propulsée par chaque Université de l’État. Celui-ci assure également le partage de l’intelligence universitaire internationale.

Cette intelligence doit être partagée dans un journal hebdomadaire, sous forme d’intranet international, à tous les enseignants du système scolaire, y compris ceux des collèges, du secondaire et du primaire.

Ce tribunal assure l’intégrité de tous les juges de chaque université de votre état. Ce tribunal réprimande les juges universitaires corrompus ou en fautes graves. Cet ensemble donne également le pouvoir à un seul individu, un étudiant ou un civil, pouvant être un génie, de transmettre sa thèse à ce tribunal, ou de faire appel d’une décision de première instance. Une thèse possédant une équilibre parfaite, une thèse refusée par le tribunal interne de l’université, démontre une cohésion criminelle entre les juges.

Cette structure donne également le pouvoir aux sociétés secrètes, ou à un groupe d’individus, de déposer leur thèse à ce tribunal. Ce tribunal doit analyser en profondeur cette thèse, vérifier sa véracité, et la transmettre au Tribunal suprême des Universités de votre pays, afin de savoir si elle est applicable. Si son application est en harmonie avec la vie, le tribunal suprême transmet la découverte au Tribunal international des Universités, avant son approbation finale.

La raison de cette structure est la prévention d’une guerre de cupidité, une guerre du savoir, dans ce secteur d’activités très névralgique face à la protection de nos écosystèmes.


#5- LE TRIBUNAL SUPRÊME DES UNIVERSITÉS DE VOTRE PAYS

Tout comme le tribunal de l’État, ce tribunal est composé de 24 juges, et ses membres sont des «Docteurs» tirés au sort par les docteurs de chaque université du pays. Il s’agit d’un conseil de sages, d’un Grand Jury, pour chaque ministère, afin de présenter la ligne directrice à prendre pour l’assemblée constituante. Le chiffre «24» n’est pas nécessaire lors du modèle de transition. Vous devez cherchez à forger les chiffres «3», «6», «7», «8», «12» pour arriver à cette fin (voir #20). Ces juges sont rémunérés avec un salaire minimum de 500 000$ par année. Un juge peut être rémunéré davantage s’il correspond au statut méritocratique de la constitution «Le pouvoir au peuple».

Le tribunal suprême transmet, au Tribunal international des Universités, les découvertes fondamentales du pays. Ce tribunal est le lien entre les universités du pays. Il partage à chaque université l’intelligence illimitée propulsée par chaque université de la planète terre. Ce tribunal s’assure du partage de l’intelligence illimitée galactique.

Ce tribunal a pour mission de présenter une technologie révolue à l’assemblée constituante d’une nation, pour qu’elle soit votée comme telle, afin d’interdire la fabrication (enseignement) de cette technologie au niveau nationale. Au moment précis où une autre technologie se démontre plus efficace et plus en harmonie avec les écosystèmes. Le tribunal suprême possède la sagesse de juger son taux vibratoire, de comparer sa force énergétique à l’actualité internationale, et de prendre la décision finale sur une future application sociale.

Une fois qu’une nation décide d’interdir une technologie, soit l’enseignement et la fabrication, son choix doit être évalué (autorisé) par le Tribunal international des Universités. Si le tribunal international juge l’existence d’une technologie plus efficace que celle adoptée par les nations, ce tribunal doit présenté cette technologie à toutes les nations de la planète terre. Toutes les nations vont être assujetti à un vote internationale sur le chemin à suivre.

L’évolution de intelligence illimitée, galactique, doit être partagée dans le journal hebdomadaire qui est l’intranet international.

Ce tribunal assure l’intégrité de tous les juges de chaque université de votre état.

L’intelligence trouvée par une université, dans chaque domaine, est transmise à ce tribunal à travers le tribunal supérieur des université votre état (province).

La raison de cette structure est la prévention d’une guerre de cupidité, une guerre du savoir, dans ce secteur d’activités très névralgique face à la protection de nos écosystèmes.


#6- LE TRIBUNAL INTERNATIONAL DES UNIVERSITÉS DE LA PLANÈTE

Tout comme les autres tribunaux décrits précédemment, le tribunal de la planète est composé de 24 juges. Il s’agit d’un Grand Jury, d’un conseil de sages, afin de présenter la ligne directrice à prendre pour l’assemblée constituante.

Ces juges sont des «Docteurs» nommés, à travers un tirage au sort, par les juges siégeant à chaque tribunal suprême de chaque pays.

Ces juges sont rémunérés avec un salaire de 1 000 000$ par année.

Ce tribunal a pour mission d’interdire la fabrication, l’enseignement, et la vente d’une technologie, au moment précis où une autre technologie se démontre plus efficace et plus en harmonie avec les écosystèmes.

Ce tribunal présente aux nations la découverte universitaire d’un pays pour que celle-ci soit jugé par les nations (nation unis) comme étant l’intelligence supérieure à suivre face aux technologies visées par ce champ d’activité.


#7- LE CONSEIL GALACTIQUE

L’ASSEMBLÉE CONSTITUANTE DES SAGES DE LA PLANÈTE TERRE

LE CONSEIL GALACTIQUE, LA DIRECTION, DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DE JUSTICE DE LA PLANÈTE TERRE
Le conseil suprême de toutes les Assemblées constituantes de la planète terre. Le Tribunal international de Justice, l’armée de lumière du Tribunal international de Justice, doit allégeance à la sagesse universelle (galactique).

Le conseil suprême du Tribunal international de Jusitce, de l’armée internationale, contient 24 représentants des «JÈDI». Sur ce conseils de sécurité se trouve les 24 représentants terrestres de l’humanité, on désigne le conseils de «JÈDÏ», ainsi que les 24 représentants de chacune des espèces extraterrestres se trouvant sur la planète terre. Oui, il est étrange de constater comment le film «STAR WAR» fut une canalisation de son auteur sur une réalité à venir.

Il s’agit des êtres les plus équilibrés de l’univers. Des êtres sur le chemin de l’Illumination.

LA MISSION DES ADMIRALS — L’ÉCOLE DU JÈDI

L’école des « JÈDÏ » représentent les meilleurs guerriers de lumière. Ils sont les amiraux, les commandants,  des armées de lumière terrestres.

Chaque soldat est entrainer à être sur le chemin de l’illumination, à devenir une meilleur personne, à être l’exemple à suivre, à être autonome.

Ils sont les porte-parole directeurs de l’intelligence planétaire de l’espèce humaine.

LA MISSION DU CONSEIL

Le conseil des « JÈDÏ » surveille l’intégrité des 24 juges du Tribunal international de Justice.

Le conseil des « JÈDÏ » est assisté par tous les conseils de « JÈDÏ » de chacune des espèces extraterrestres. Les « JÈDÏ » galactique surveillent également l’intégrité des officiers de toutes la chaîne pyramidale militaire.

Le salaire est définit au centre de la constitution «Pouvoir au peuple».

Accéder au lien


#8- LE TRIBUNAL INTERNATIONAL DE JUSTICE

Son intégrité est assurée par 24 juges interdépendants provenant de 24 pays distincts. Il s’agit d’un Grand Jury, un conseil de sages, représentant l’intelligence (équilibre) de la planète terre (humanité)

L’importance d’une escouade militaire d’arrestation, et d’une escouade militaire médico-légale, dans chaque État (province) de la planète terre, est présentement démontrée à la nation souveraine du Québec, et à la communauté internationale.

Le Tribunal international criminel de Justice du Québec est une branche secondaire du Tribunal international de Justice de La Haye.

La conscience, l’expertise du policier de la Sûreté du Québec « Rock Larochelle », permet d’aider légalement le Tribunal international international de Justice de La Haye, un Tribunal sous l’emprise de la mafia Khazarian, une pyramide de sociétés secrètes, et ce Tribunal souffre d’un manque flagrant d’expertise en criminologie de terrain.

Le Tribunal international de Justice de La Haye gère le code international criminel établi par les traités internationaux ayant été résolues suite à la Deuxième Guerre mondiale :

– Traité de paix de 1976

Accéder au lien

– Traité de paix de Genève (1864 à 2005)

Accéder au lien

– Traité de Rome 2002

Accéder au lien

Le Code international de Justice criminel doit être appliqué par une police internationale, une escouade militaire d’arrestation, pour pouvoir arrêter les banquiers internationaux privés, des criminels de guerre ayant volés les banques centrales des nations souveraines, vers l’établissement d’un système d’esclavage subtil responsable de l’austérité (troubles planétaires).

Ces banquiers ont financé Adolphe Hitler, une culture monétaire criminelle toujours en action, et utilisant ce Tribunal pour établir des monopoles commerciaux.

Le droit international criminel est supposé guider (diriger) le droit international commerciale. Soit tous les corps de police (loi commerciale) et toutes les armées (loi martiale). Ces entités commerciales sont censées être des entités au service du droit international criminel. Ces entités ne sont pas supposés répondre aux ordres des banquiers internationaux utilisant les ministres de chaque pays comme des marionnettes à leurs désirs cupides.

Dès lors, à l’aide d’une réelle République démocratique, celle présentement dévoilée par l’agent de la paix « Rock Larochelle », la maison maire de La Haye transfert les corps de police, et les corps militaire, à l’intérieur de leur terre souveraine, soit à l’intérieur du droit international criminel. Le nouveau pouvoir du droit international criminel, de La Haye, transmet l’intégrité à chaque Tribunal international de Justice criminel au sein des états membres, à travers une escouade internationale militaire d’arrestation, une escouade d’enquête criminel à leur disposition, où elle assure l’intégrité des scientifiques des États corporatifs. Ces escouades sont financés entièrement par une monnaie non commerciale, non spéculative, dont les propriétaires est chaque citoyen de la planète terre.

Le transfère des corps de police, des armées, à l’intérieur du droit international criminel, permet à La Haye d’avoir une équipe de patrouilleur de terrain, une escouade d’enquêteurs, en tout temps, dont le savoir (opération) est géré par La Haye (humanité).

C’est-à-dire, chaque Tribunal international de Justice criminel, tous tribunaux de l’État, tous juges, possèdent une escouade militaire à son service, son escouade d’enquêteurs, et son escouade de scientifiques. Ces enquêteurs scientifiques ont leur laboratoire (bureau) à l’intérieur de la maison mère de leur État respectif. Chaque état est autonome, un pouvoir séparé et géré par ses propres citoyens, supervisé par La Haye, à travers la réalité où c’est la nation, soit l’assemblée constituante qui dirige ces entités du droit international criminel.

La mission de cette police internationale est de surveiller l’intégrité des tribunaux constitutionnels de chaque pays, la corruption interne des universités, et la corruption des structures du droit international criminel de l’assemblée constituante.

* Quoi faire lors d’une égalité entre les juges ? La décision finale revient au défendant et cette réalité est applicable à tous les tribunaux de grand jury.


#9- L’ARMÉE DU TRIBUNAL INTERNATIONAL DE JUSTICE

—» LES «JÈDÏ» DE L’HUMANITÉ

Les armées de chaque pays sont déplacées vers une seule armée mondiale. La mise en action de chaque armée est géré par un code d’application du droit international criminel. Ces armées sont gérés à partir de leur Assemblée constituante respectif, via leur Tribunal international du pays, via le Tribunal international de la planète terre, via le conseil des sages de la planète terre (conseil galactique), afin d’éviter la privatisation d’un nouvel ordre mondial.

«Cette armée appartient à l’être humain, au citoyen, et elle est le reflet de l’intelligence universelle (galactique).»

Chaque pays conserve leur propre armée tout en étant interconnecté au tribunal international de justice. C’est-à-dire, chaque armée nationale est un moyen de défense de leur nation, envers des attaques externes, elle prévient des attaques internes, et elle prévient des attaques galactiques. Aucune armée n’est autorisé à quitter son territoire sans suivre le processus légal de la république lié au droit international criminel.

L’armée d’une nation est constituée uniquement des êtres humains (citoyens) les plus équilibrés de leur territoire respectif. À l’image de la dynastie des «Whites Dragon» de Chine, chaque individu de cette armée est soumis à des cours d’éducation hebdomadaires, afin de réussir à déposer cet être humain sur le chemin de l’illumination (autonomie). Ces soldats développent les pouvoirs énergétiques de la lumière, la lumière intérieure à la matière atomique, à travers le savoir ancestral à savoir puiser seul l’énergie sans devoir se servir des autres pour être.

La mission de cette armée de guerrier (protecteur) de la lumière, la lumière du moment présent, est d’assurer l’intégrité de chaque pays de la planète terre. Cette armée surveille le respect du processus démocratique de l’Assemblée constituante de votre nation respective.

Ainsi, la dualité magnétique, la guerre de vérité entre égrégores, cesse d’avoir lieu.

Les structures actuelles de L’ONU, et leur police militaire, seront intégrées à l’armée du Tribunal international de Justice de La Haye. Leur savoir est transmis à la structure de la république démocratique vers chaque ville de la planète terre.


#10- LE TRIBUNAL INTERNATIONAL DU PAYS

Ce tribunal est constitué de 24 juges qui doivent allégeance au Tribunal international de Justice criminel. Il s’agit d’un Grand Jury, d’un conseil de sages, au service des assemblées constituantes de la nation.

Ce tribunal s’assure de la mise en place de lois constitutionnelles en accord avec le Code international de Justice criminel. Il interdit la privatisation des lois au sein des assemblées constituantes à son service.

Le pouvoir de ce Tribunal est d’appliquer le code international de justice criminel. Soit de réprimer les crimes à l’humanité (actes criminels (haute trahison et abus de pouvoir)), sévissant à l’intérieur du pays.

Ce tribunal dirige toutes les instances légales du pays, toutes chambres criminelles, ou les chambres civiles, vers le respect des lois internationales criminel, ou des lois internationales commerciales, des lois forger au sein des structures démocratiques nationales (provinciales, municipales).

Ici, il s’agit de la Cour Suprême du Canada, le siège secondaire de LA HAYE.


#11- TRIBUNAL INTERNATIONAL DE L’ÉTAT (PROVINCE)

—» LA DIRECTION DES AFFAIRES INTERNES

Au Québec, il s’agit de la Cours supérieure du Québec, une chambre criminelle mandatée par le code international de justice criminel, par les Traité de paix, à appliquer le droit international criminel.

La direction des affaires internes est dirigée par 24 juges. Il s’agit d’un Grand Jury, d’un conseil de sages, dirigé par l’assemblée constituante de la nation québécoise. Ces sages doivent allégeance au Tribunal international du pays, et au tribunal international de la planète terre.

Ce tribunal peut agir à la répression des normes du travail internationales, un tribunal syndical, au sein de tous les corps de métiers dont les ministres, juges, avocats, ingénieurs, docteurs, policiers, militaire, etc.

Ce tribunal international criminel est l’endroit où les causes des représentants syndicales, des représentant transféré à l’intérieur de la police internationale criminel, pourront s’assurer d’une défense pleine et entière de leur membre.

Tous corps de métiers, y compris la police et les militaire, doit allégeance au Tribunal international de Justice de La Haye, via le Tribunal international du pays, via le Tribunal international de l’État (province), et via l’Assemblée constituante. Aucun corps de métier ne doit se reporter au parlement mais aux structures de répression du droit international criminel. Le parlement est uniquement un milieu d’administration à l’autonomie nationale, régionale, et municipale. Ce parlement sert de tribune médiatique, où les portes-paroles expriment la décision de leur circonscription, sur la décision prise par l’assemblée constituante de la nation, via la surveillance des structures du droit international criminel.


#12- LE TRIBUNAL INTERNATIONAL DE PREMIÈRE INSTANCE DE VOTRE ÉTAT.

Au Québec, il s’agit de la Cour du Québec, une chambre mandatée par le code international de justice criminel, par les Traité de paix, à l’application du droit international criminel (Traités de paix).

Un juge seul.

Ce juge est surveillé par l’escouade de la police internationale qui surveille l’intégrité des juges de premières instances.

Cette escouade policière est appuyée par 24 avocats. Ces avocats sont des maîtres du droit international criminel de justice et ils siègent à l’intérieur de tout bâtiment où se trouve les Tribunaux.

Cette équipe d’avocats, d’enquêteurs, analyse la plainte d’un citoyen face à un jugement à l’opposé de l’intelligence planétaire.

Le juge corrompu est immédiatement radié (identifié) par le droit international criminel.

Cette escouade assure l’intégrité d’un juge. Ils rendent rapports au Tribunal international de l’État, au Tribunal international du pays, jusqu’au Tribunal international de Justice, aussitôt qu’un jugement est à l’opposé de l’intelligence planétaire.


#13- LA POLICE — UNE SEULE POLICE INTERNATIONALE.

Tous les corps de police doivent être gérés par le Tribunal international de Justice de La Haye, via le Tribunal international du Pays, via le Tribunal international de l’État, et via leur Assemblée constituante.

En réalité, tous corps de police est géré par l’assemblée constituante de citoyens, par la nation souveraine, pour éviter la privatisation de ces structures par le droit international commercial.

Le Tribunal international de l’État représente l’intelligence illimitée se trouvant à l’intérieur du Tribunal international de Justice de La Haye. L’intelligence policière est à son image.

Le code international criminel, le Tribunal international de Justice de La Haye, soit l’humanité, prend possession de tout corps de police dès l’instauration du Tribunal international de Justice à l’intérieur de votre nation.

L’utilisation de la police pour ses buts cupides, à des fins étatiques, est un crime de guerre.

La mission policière, une ligne directrice établie par le droit international criminel (traités de paix), à l’intérieur de la Loi de police, est de protéger la vie. La police est au service de leur famille. Un corps de police n’est pas supposé être une entité privée au service des banques privées centrales, soit des corporations, et d’être une agence privée de recouvrement pour les corporations.

Ainsi, tout corps de police se trouve alors à occuper une position hiérarchique en dessous de l’être humain. L’être humain (citoyen) est son gouvernent. Le pouvoir du policier est nul si l’être humain le juge comme tel (illégal).

«Il est anormal au Québec, et de par le monde, qu’on ne retrouve aucune jurisprudence (cause) ayant agi sur un ministre».


#14- LE GOUVERNEMENT

Chaque ministre est métamorphosé à être un porte parole de l’assemblée constituante de citoyens. Ce porte parole est sélectionné à travers un tirage au sort. C’est la fin de la dualité magnétique, des partis politiques, afin d’instaurer l’équilibre (paix sur terre). Voir modèle de transition à l’intérieur de la constitution «Le pouvoir au peuple» :

Accéder au lien

L’aristocratie est ainsi harmonisée à la nation. Une justice pour tous et la fin des jugements maçonniques établis par la mafia Khazarian.

À l’intérieur d’une démocratie, un ministre est toujours le représentant (porte-parole) du peuple, et il n’est jamais un agent de LOBBYING. Le ministre reflète la sagesse (intelligence) universelle (galactique) circulant à l’intérieur de la république démocratique.

Ainsi, notre nation est dirigé par la sagesse de ses ancêtres, par le savoir révolutionnaire universitaire qui propulse la conscience vers les taux vibratoires supérieurs.

La République démocratique se définit donc comme une équipe internationale-nationale-municipale qui doit servir à enrichir la nation, vers son citoyen, et non l’homme (corporation) se servant de la structure pour réaliser ses buts cupides.

La République démocratique permet à un être humain de travailler pour sa famille, pour sa nation (municipale), et jamais pour une corporation. La République est un pouvoir légal suprême transmis à un seul être humain pour protéger (enrichir) les intérêts de sa famille.


#15- LE CODE DE DÉONTOLOGIE POLICIER INTERNATIONAL

—» LES INFRACTIONS DISCIPLINAIRES

Le comportement du corps de police doit être régi par un code de déontologie policier, à l’image de celui du Québec, afin de pouvoir légiférer le comportement du policier envers l’être humain (citoyen).

Le tribunal de déontologie policière est le Tribunal international de l’État.

Le processus de plainte est surveillé (transféré) à une escouade du tribunal international de la planète terre.

Cette escouade est une équipe d’enquête et d’analystes criminels. Cette équipe d’enquête est composée de 24 avocats juges criminalistes ayant comme allégeance le Tribunal international de la planète terre. Il s’agit d’un Grand Jury, d’un conseil de sage, siégeant au centre du parlement de la nation.

Les avocats juges criminalistes ont l’obligation hebdomadaire de transmettre toutes les plaintes au Tribunal international de l’État à l’intérieur d’un registre hebdomadaire. Ils ne peuvent pas cacher aucune plainte.

Cette équipe d’enquêteurs mandate les arrestations, ou les enquêtes à effectuer, auprès de la police internationale de la planète terre (conseil de JEDI). Aucune plainte ne peut être géré par la police nationale.

LE CODE DE LA LOI DE POLICE INTERNATIONALE

—» LES INFRACTIONS CRIMINELLES COMMIS PAR UN POLICIER

Le code de la loi de police régit le comportement de la structure policière internationale, la conséquence d’un acte criminel commis par un policier, la conséquence disciplinaire à ne pas respecter ce code, etc.

Le tribunal de discipline du policier est le Tribunal international de l’État.

Cette structure est mise en place pour servir le citoyen, ainsi que le policier, à pouvoir établir une défense pleine et entière.

Le processus de plainte est transférée à une escouade du tribunal international de la planète terre.

Cette escouade est une équipe d’enquête et d’analystes criminels. Cette équipe d’enquête est composée de 24 avocats juges criminalistes ayant comme allégeance le Tribunal international de la planète terre. Il s’agit d’un Grand Jury, d’un conseil de sage, siégeant au centre du parlement de la nation.

Les avocats juges criminalistes ont l’obligation hebdomadaire de transmettre toutes les plaintes au Tribunal international de l’État à l’intérieur d’un registre hebdomadaire. Ils ne peuvent pas cacher aucune plainte.

Cette équipe d’enquêteurs mandate les arrestations, ou les enquêtes à effectuer, auprès de la police internationale de la planète terre (conseil de JEDI). Aucune plainte ne peut être géré par la police nationale.

Le citoyen, ou le policier, peuvent appeler de la décision du tribunal international de l’état, amener la cause en appel à l’intérieur du Tribunal international du pays, jusqu’au tribunal international de la planète terre.


#16- LE TRIBUNAL DES MÉDIAS

Ce tribunal est le tribunal international de l’état (province).

Ce tribunal a accès au savoir universitaire international. L’état d’hypnose, l’aliénation, est alors maîtrisé à la base par la police internationale.

Ce tribunal interdit la transmission d’énergie (information) qui rabaisse le taux vibratoire à travers la transmission d’informations stimulant la peur.

L’enseignement de vertus obscures, des vertus causant la maladie physique et psychologique sur la collectivité, est réprimé par le code de loi international des médias.

Le processus de plainte est transférée à une escouade du tribunal international de la planète terre.

Cette escouade est une équipe d’enquête et d’analystes criminels. Cette équipe d’enquête est composé de 24 avocats juges criminaliste ayant comme allégeance le Tribunal international de la planète terre. Il s’agit d’un Grand Jury, d’un conseil de sage, siégeant au centre du parlement de la nation.

Les avocats juges criminalistes ont l’obligation hebdomadaire de transmettre toutes les plaintes au Tribunal international de l’État à l’intérieur d’un registre hebdomadaire. Ils ne peuvent pas cacher aucune plainte.

Cette équipe d’enquêteurs mandate les arrestations, ou les enquêtes à effectuer, auprès de la police internationale de la planète terre (conseil de JEDI). Aucune plainte ne peut être géré par la police nationale.

Le journaliste, ou le directeur d’un média, peuvent appeler de la décision du tribunal international de l’état, amener la cause en appel à l’intérieur du Tribunal international de pays, jusqu’au tribunal international de la planète terre.


#17- LE CONSEIL DE SAGES

—» LE TRIBUNAL SUPÉRIEUR DES VILLES
—» GRAND JURY DE CITOYENS
—» LE CONSEIL DE SÉCURITÉ

Cette démarche est 100% légal. Cette démarche a été établie par la Reine d’Angleterre, à travers le Royaume des Nations Unis, en cas de haute trahison, où le peuple perd le contrôle de son parlement, aux mains de criminels de guerre. Le règlement définissant cette structure légale, constitutionnelle, se trouve au sein du code «LA MAGNA CARTA», article #62, rédigé le 15 juin 1215. Il s’agit de la fondation du Tribunal international de justice :

Accéder au lien

Le conseils de sages est composé de 36 citoyens (24 + 12 = 36) citoyens tiré au sort. Il s’agit de deux tables rondes, tables des chevaliers de lumière, qui s’inter communique entre elles. Le nombre de conseillers juristes, au centre d’une ville, est de 24 femmes, et de 12 hommes. À l’image de la sagesse amérindienne, les femmes sont les canaux de la sagesse universelle, et chaque décision doivent être acceptée par le conseil de femmes, on désigne celles de la table ronde du «Conseil de sages» (tribunal supérieur de villes), et celles de la table ronde de la section administratif.

Les hommes peuvent faire appel d’une décision, soumettre leur appel sous la forme de référendum municipal, mais il est impossible pour les hommes d’être les leaders du chemin à suivre vers l’équilibre (justice). Et ceci, à cause de la dynamique naturelle de l’univers, on définit la sagesse ancestrale exprimée par le feu sacré (lumière atomique), on désigne la flamme sacrée féminine (chakra couronne) et la flamme sacrée masculine (chakra de la base), où la sagesse de l’univers circule à travers le chakra couronne (flamme sacrée féminine), une ouverture naturelle (du coeur) chez les femmes à leur naissance.

Chaque tribunal est notarié avec la même mission commerciale d’appliquer le droit international criminel en s’appuyant sur les «traités de paix» (code international de Justice criminel). Ce conseil de sages possède le pouvoir d’enquête et le pouvoir d’arrestation. Il dirige les forces policières et militaires au respect du droit international criminel (constitution).

Ce conseil de sage, ce grand Jury, est une fondation humanitaire. Les membres du Grand Jury possède le pouvoir légal d’enseigner à leurs citoyens l’intelligence cachée par les universités. L’art d’enseigner la sagesse ancestrale, et le savoir révolutionnaire, est propulsé à travers cette fondation humanitaire (académie du savoir). Ils ont le pouvoir légal de guider (d’enseigner) les êtres humains (citoyens) de leur communauté sur le chemin vers la paix sur terre.

Les citoyens autour du conseil de sage forgent la première police internationale. Ils transforment ainsi les policiers de la corporation «Québec inc.» ou de la «Municipalité Inc.» en policiers du droit international criminel.

Ce tribunal est essentiel lors de la révolution légale. Il doit se trouver dans chaque ville. Ce tribunal doit se trouver dans chaque agglomération de chaque grande ville québécoise.

Pourquoi ? La Franc Maçonnerie est imbriquée dans les Hôtels de Ville à une moyenne de 50% de participation. C’est-à-dire, 50% des conseillers sont membres de la Franc Maçonnerie, une société secrète, une force obscure qui hypnotise notre nation à ses buts cupides. Les conseillés membre de la Franc Maçonnerie agissent comme les représentants de criminels de guerre. Ils sont manipulé par la mafia Khazarian. À cause de leur état d’hypnose, ils sont complice de criminels responsable du vole de l’énergie vitale ($$$) de l’être humain à travers l’illégalité de la création monétaire (usure bancaire) et à travers les paradis fiscaux.

Une représentation criminelle responsable de la souffrance physique (psychologique) de notre collectivité, de notre propre famille, à travers la présence d’un état commercial complètement illégal face au droit international criminel.

De plus, ces criminels de guerre, ces membres actifs de la mafia Khazarian, utilisent les membres du 3e et 4e degré d’une Société Secrète qui porte le nom de «Chevaliers de Colomb». Les chevalier de colon est une mafia internationale à cause de la présence de policiers à l’intérieur de leur rang. La loi de police interdit formellement à un policier d’être membre d’une fraternité à cause de l’inaction de la loi sur ses membres. Les femmes et les enfants de certains membres des chevaliers de colon, des membres ayant une mentalité (comportement) criminelle, ne sont pas protéger par la loi. À cause de la fraternité des «chevaliers de colon» qui se protège entre eux.

Nous sommes clairement en présence d’une mafia internationale supportant financièrement la mafia Khazarian, de plusieurs façons, dont ses nombreux dons monétaire aux Jésuites (vatican). La mafia Khazarian a infiltré toutes les sociétés secrètes dont les Jésuites ayant leur siège social au Vatican. De plus, on retrouve 6 loges maçonniques au sein des bâtiments du Vatican. Le plus grand télescope du Vatican porte le nom de «Lucifer». Il est clair que votre nation est dirigé par des sociétés secrètes mis sous hypnose par la mafia Khazarian.

Les chefs de la chevalerie, plusieurs maires du Québec, hypnotisent leurs membres, ceux du 1er et 2e degré, à propager des fausses réalités, on désigne des mensonges au sein de votre collectivité, afin de discréditer la vérité (justice).

En forgeant un grand jury, un conseil de sages dans chaque ville, la structure sacrée de la République démocratique, le droit international criminel, ainsi que l’assemblée constituante, s’assure de la propagation de la vérité (lumière = justice) au sein de chaque collectivité.

Ainsi, le savoir ancestral et révolutionnaire, le savoir international universitaire, sont protégés par les structures du droit international criminel (république). En ce sens, les citoyens possèdent un LOBY, un groupe de leaders pouvant être consulté afin d’avoir accès à la sagesse universelle (galactique). Une sagesse ayant le pouvoir de protéger vos écosystèmes et constituant une ligne directrice menant au développement durable.

Ces personnes ne vont pas être armées, elles sont le reflet d’une conscience (savoir vivre), elles doivent avoir une tenue soignée, elles correspondent à la qualité d’honneur (intégrité et honnêteté) dans votre collectivité.

Le tribunal international de justice, via la banque mondiale, via la banque centrale de la nation, via la banque centrale municipale, via l’assemblée constituante, construit un bâtiment où se trouve le tribunal international criminel d’une municipalité.

«Ce bâtiment contient les deux conseils de sages. Le conseil de sages représentant l’administration de la justice (tribunal de première instance (commerce)) et le conseil de sages représentant la sécurité de l’être humain (tribunal supérieur des villes).»

Ce bâtiment est la fondation du droit international criminel dans votre municipalité. Les 24 juges, les 24 citoyens tirés au sort, forgent une formation ancestrale dénommée «Les chevaliers de la table ronde», une magie blanche ancestrale protégeant les droits fondamentaux.

Les lois de procédures sont déterminé par la constitution «Le pouvoir au peuple»:

Accéder au lien


#18- LE CONSEIL DE SAGES ADMINISTRATIF
—» LE TRIBUNAL DE PREMIÈRE INSTANCE DES VILLES

Chaque maire, chaque conseillé, sont choisis par un tirage au sort. Ces conseillers sont les portes-parole du conseil de sages (Grand Jury) de votre municipalité. Ils représentent le droit international criminel au sein de notre collectivité.

Le conseils de sages est composé de 36 citoyens (24 + 12 = 36) citoyens tiré au sort. Il s’agit de deux tables rondes, tables des chevaliers de lumière, qui s’inter communique entre elles. Le nombre de conseiller, au centre d’une ville, est de 24 femmes, et de 12 hommes. À l’image de la sagesse amérindienne, les femmes sont les canaux de la sagesse universelle, et chaque décision doivent être acceptée par le conseils de femmes, on désigne celles de la table ronde de la section administratif, et celles de la table ronde du «Conseil de sages» (tribunal supérieur de villes).

Les hommes peuvent faire appel d’une décision, soumettre leur appel sous la forme de référendum municipal, mais il est impossible pour les hommes d’être les leaders du chemin à suivre vers l’équilibre (justice). Et ceci, à cause de la dynamique naturelle de l’univers, on définit la sagesse ancestrale exprimée par le feu sacré (lumière atomique), on désigne la flamme sacrée féminine (chakra couronne) et la flamme sacrée masculine (chakra de la base), où la sagesse de l’univers circule à travers le chakra couronne (flamme sacrée féminine), une ouverture naturelle (du coeur) chez les femmes à leur naissance.

Les travaux publics de la ville sont divisés par le nombre de conseillé présent sur le conseil municipal. Le chiffre «3», «6», «12», vers le chiffre «24», doit être respecté lors de ce processus.

Nous avons placé 3 citoyens « bénévole » au services du conseillé lors du modèle de transition. Ces trois citoyens sont interallié au conseil de sages lié à la «sécurité». Ce nombre doit être évalué à la hausse, être rémunéré, une fois la prise de possession de la création monétaire par le conseil municipal.

Chaque secteur d’activité est constitué de 3 citoyens tirés au sort. Ces citoyens surveillent l’intégrité du conseiller à travers le chemin dicté par les deux conseils de sages (administration et sécurité) au centre de la municipalité. Ce chemin est dicté par la structure démocratique de la république, par la structure de l’assemblée constituante nationale, circulant au centre des deux conseils de sages. Le conseillé municipal est le porte parole de la sagesse nationale. Ces choix sont appuyée sur la sagesse universelle (internationale) transmise par la structure sacrée de la république.

Le rôle du maire est, tout d’abord, de représenter juridiquement son secteur d’activité. Son second rôle est celui d’un simple porte-parole de la République démocratique. Ce maire est le reflet des décisions prises par les différents secteurs des travaux publics.

Les lois de procédures sont déterminé par la constitution «Le pouvoir au peuple»:

Accéder au lien


#19- LA PROTECTION DE LA COMMUNICATION SACRÉE
—» LIGNES INFOS CRIME.

La ligne info crime, de la Sûreté du Québec par exemple, doit être transférée et gérée par un organisme externe surveillé par le Tribunal international de l’État.

Le processus de plainte est transférée à une escouade du tribunal international de la planète terre.

Cette escouade est une équipe d’enquête et d’analystes criminels. Cette équipe d’enquête est composé de 24 avocats juges criminaliste ayant comme allégeance le Tribunal international de la planète terre. Il s’agit d’un Grand Jury, d’un conseil de sage, siégeant au centre du parlement de la nation.

Les avocats juges criminalistes ont l’obligation hebdomadaire de transmettre toutes les plaintes au Tribunal international de l’État à l’intérieur d’un registre hebdomadaire. Ils ne peuvent pas cacher aucune plainte.

Cet équipe d’enquêteurs mandate les arrestations, ou les enquêtes à effectuer, auprès de la police internationale de la planète terre (conseil de JEDI). Aucune plainte ne peut être géré par la police nationale.

L’escouade internationale, le Grand Jury (conseil de sage), doit donner un compte rendu hebdomadaire au plaignant sur l’évolution de sa plainte.

Vous gaspillez beaucoup d’argent, des millions de dollars, dans des commissions d’enquête n’ayant aucun sens véritable. À elle seule, cette ligne téléphonique est censée faire le travail complet de chacune des commissions passées —» Du modus operandi à chaque pion du système mafieux créé par les Sociétés Secrètes.


#20- LA GRILLE PROTECTRICE SACRÉE
—» LA CODIFICATION DES TÉMOINS.

La codification des témoins experts permet de protéger la vie privée, et professionnelle, de ces justiciers dénonciateurs (témoins civils). Cette codification s’effectue avec le Tribunal international de l’État (province).

La codification est un numéro que l’on donne à un témoin. Dans tout le processus légal, jamais le prénom et le nom de famille ne seront transmis au tribunal, find e protéger la sécurité publique de l’être humain. Le nom du témoin n’est pas transmis à la défense. La sécurité du citoyen est garantie par les 24 juges. Les 24 juges n’ont pas accès à sa vrai identité.

Seul les juges analysent le témoignage du témoin et permet la mise en preuve de la déclaration écrite. La codification permet au témoin de demeurer à son domicile tout au long de la cause. Jamais ce témoin ne va venir témoigner ou parler devant un juge de la cour.

Son identité, sa santé privée et professionnelle, est protégée de toutes pièces.

Ce codage existe déjà dans la procédure légale. La corruption empêche sa mise en action afin de museler les esclaves à travers la peur du jugement.

LA MAGIE BLANCHE
—» LE CHIFFRE «3» FORGEANT LE CHIFFRE «6».

L’être humain est seulement un canal à l’intelligence universelle. Son corps mental est constememnt évalué, remis en question, et il doit frapper à la porte de la grille sacrée pour être le «bienvenue». Tout commence avec la formation d’un ensemble de «3» personnes, trois canaux énergétiques uniques, au centre de chaque ville pour forger le conseil de sages. Le chiffre «3» exprime non seulement la magie blanche, la trinité (l’esprit sain), mais les trois points nécessaire à la formations d’une pyramide responsable de la canalisation (formation) des forces de l’univers. La formation pyramidale ancre la communication partagé au centre de ce cercle. Chaque être humain forgeant cette formation pyramidale possède des qualités précises à respecter :

LES TROIS PILIERS DE LA FORMATION PYRAMIDALE
—» LES DEUX PILIERS DE LA BASE
Élément principal fondateur : La terre
Élément secondaire fondateur : Le feu
Cet être humain possède la force énergétique à ancrer l’intelligence illimitée, sans jamais l’interrompre, à établir où se trouve le point d’équilibre, pour permettre l’expression (ancrage = assurance) du sommet. Il nourrit son feu, sans jamais l’éteindre, sans jamais juger son expression.
—» LE PILIER DU SOMMET
Élément principale fondateur : L’air
Élément secondaire fondateur : Le feu
Cet être humain est un architecte, un programmeur informatique par exemple, un canal nécessaire pour l’ancrage des fondations énergétiques (structures sacrées). Cet être humain possède la force de canaliser les informations au delà du corps mental. Il permet au conseil de sages de trouver les solutions à ses questions. L’air est instable, son feu est incontrôlable, il a besoin de la terre pour s’incarner et pour trouver le juste chemin à suivre.

Ces trois piliers fondateur de l’intelligence universelle (galactique) sont nécessaire au centre de chaque ville. Ils permettent la construction de leur site internet responsable de l’élévation de la conscience, de l’établissement du réseau de la lumière, à travers la mise en place de leur journal internet télévisé (académie du savoir) :

Accéder au lien

C’est uniquement au moment où le site internet municipale est complété en totalité, où le site est interallié au structure nationale (site internet principal) de l’assemblée constituante, qu’on peut commencer à regrouper (recruter) la collectivité (nation). Tout commence par uniquement ces trois personnes. Vous devez respecter ce chiffre, bien choisir vos piliers, sinon, la guerre de vérité va faire rage au centre de l’ensemble, et la pyramide ne pourra jamais se forger par le respect des lois de l’univers.

Examinons maintenant la multiplication du chiffre «3» pour forger le chiffre «6», soit le premier conseil d’administration et le premier conseil de sécurité
(3 + 3 = 6)
(6 + 6 = 12 (1 + 2 = 3))
12 + 12 = 24 (2 + 4 = 6)
24 + 24 = 48 (4 + 8 = 12)
Le chiffre «6» désigne l’harmonie (humanité) dans la numérologie (science des nombres)

LE CONSEIL DE SAGES ADMINISTRATIF (24 êtres humains)
ET
LE CONSEIL DE SAGES POUR LA SÉCURITÉ (24 êtres humains)

Le chiffre «24» doit être adapté à la réalité monétaire. Le chiffre «12» est le minimum à atteindre. Ce chiffre peut être divisé selon le nombre d’êtres humains siégeant au conseil municipal de votre municipalité. Le nombre de pions observés au conseil municipal est le nombre de pions devant être remplacer par des êtres humains sages répondant au conseil de sages de la république démocratique à venir.
(12 + 12 = 24).
(administration + sécurité = harmonie (victoire de la lumière))


#21- LE CUBE MÉTATRON

La structure de la République démocratique, soit la Fleur de vie, protège la sagesse ancestrale et le savoir révolutionnaire. Cette formation nous mène à la conscience d’une énergie cinétique sacrée portant le nom du « CUBE MÉTATRON ».

Le centre énergétique est une intelligence illimitée à l’image du champ unifié (lumière intérieure).

Cette intelligence se trouve à l’intérieur du coeur (noyau atomique) de chaque individu.

À l’image d’un battement de coeur, la source énergétique, le champ unifié diffuse la connaissance à toutes les entités de la République démocratique.

Son énergie cinétique part de la source énergétique, du champ unifié (lumière intérieure), et il se propage jusqu’à sa couche externe (matière).

Le battement de l’énergie (information) de la source, de votre coeur, du champ unifié (lumière intérieure), part nourrir la matière de ses vibrations (informations). Son mouvement revient constamment à l’origine grâce au partage conscient. Et ainsi de suite.

Ce partage avec son centre énergétique augmente constamment son taux vibratoire.